Pourquoi Sereni Considère la transparence comme une valeur fondamentale?

Les médias sont friands d’articles sur les frais funéraires en hausse et sur les entrepreneurs de pompes funèbres peu respectueux des règles. Que ces analyses soient exactes ou pas, l’image qu’elles donnent de notre métier d’entrepreneur de pompes funèbres n’est pas positive. Chez Sereni, nous offrons un service de qualité en toutes circonstances, ce qui implique ouverture et clarté. La transparence est dès lors une des six valeurs de notre groupe.

Les conseillers funéraires Sereni sont en effet parfaitement conscients du fait que les frais funéraires peuvent représenter un coût important pour beaucoup de gens. C’est pourquoi nos entrepreneurs de pompes funèbres travaillent avec des listes de tarifs et des bons de commande clairs. Chez Sereni, le coût de nos produits et nos heures de prestation sont clairement établis avant l’exécution de la mission. Vous connaissez ainsi le prix de vos souhaits ou des dernières volontés du défunt à l’avance. Les conseillers funéraires Sereni respectent toujours votre budget, quel qu’il soit. Ils recherchent aussi des alternatives avec vous pour que ces dernières volontés puissent être respectées malgré tout. Opter pour des funérailles Sereni, c’est faire le choix du sur mesure.

Sereni existe depuis 1 an et a déjà parcouru un beau trajet de croissance

Sereni a quelque chose à fêter ce mois-ci : nous existons en effet depuis tout juste 1 an. Le groupe compte à présent sept entreprises de pompes funèbres : Feyaerts, Forrier, Gooris, Haast, Quirijnen, Van Camp et Van Dael. En tant qu’un des plus grands organisateurs de funérailles, Sereni continue à prôner l’entrepreneuriat local. L’accent est mis sur l’entrepreneur de pompes funèbres local, soutenu dans sa tâche par la force d’un groupe. Nos conseillers funéraires ont ainsi tout le temps de se consacrer à l’essentiel : conseiller et accompagner les familles. Chez Sereni, nous mettons un point d’honneur à faire la différence. L’efficacité de cette approche se reflète d’ailleurs dans le succès de notre groupe en pleine croissance.

 

Sereni accueille la première entreprise de pompes funèbres bruxelloise

Pierre Forrier Pompes funèbres est la première entreprise de pompes funèbres bruxelloise à rejoindre le groupe Sereni. Selon le gérant Pierre Forrier, son approche est en parfaite adéquation avec celle de Sereni. « Nous nous sommes toujours employés à diriger l’entreprise avec professionnalisme et à aider les familles de manière à la fois compétente et humaine. C’est aussi l’un des objectifs de Sereni : développer un groupe qui travaille de façon professionnelle. » Pour lui, gérer une entreprise de pompes funèbres d’une autre manière représente un défi. Le fait que Sereni facilite la tâche à ses entreprises de pompes funèbres, le soutien d’un groupe, la collaboration, la « caisse de résonance », voilà ce qui l’attire. « À cela s’ajoute le fait que je n’ai pas de successeur, ni parmi mes enfants, ni dans la famille, ni parmi les collaborateurs qui souhaitent évoluer avec l’entreprise », explique-t-il. « Avec cette acquisition, je souhaite garantir la continuité et la survie de l’entreprise. Je reste dès lors moi-même actif dans l’entreprise. Les gens ont besoin d’un visage familier. Ils peuvent compter sur notre équipe. Moi-même, je vais aussi libérer progressivement du temps pour contribuer au développement de Sereni dans la région bruxelloise. »

Histoire

Pierre Forrier Pompes funèbres est une entreprise de pompes funèbres très connue à Bruxelles. Louis Van Lint fonda l’entreprise à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1968, il passa le flambeau à Leopold Forrier, l’oncle de l’actuel gérant Pierre Forrier. La famille Forrier était alors active dans les pompes funèbres à Vilvorde depuis de nombreuses années. Dès son adolescence, Pierre a travaillé dans l’entreprise familiale avec son père. Il a donc grandi dans le métier d’entrepreneur de pompes funèbres. En 1990, il racheta l’entreprise de son oncle, touché par la maladie, dans la rue des Béguines à Bruxelles. Deux ans plus tard, Pierre Forrier construisait son propre funérarium. Une véritable innovation, plutôt exceptionnelle à Bruxelles. Pierre Forrier a toujours géré son entreprise avec l’aide d’un ou deux collaborateurs. En tant que gérant, il est presque toujours disponible pour les familles. Il est ainsi devenu un visage familier du secteur, également pour s’être activement investi pendant de nombreuses années dans la Chambre syndicale des entrepreneurs de pompes funèbres de Bruxelles et du Brabant.

Un renfort féminin pour Sereni

Le groupe Sereni compte depuis peu une entreprise de pompes funèbres hors du commun : Feyaerts de Haacht. Cette entreprise familiale est gérée depuis trente ans par deux sœurs : Viviane et Chris – connues partout dans la région comme les « sœurs Feyaerts ». Pour elles, professionnalisme n’a jamais rimé avec sens des affaires. « Chez nous, tout est organisé sur mesure, toujours en concertation avec la famille. Les souhaits sont abordés en toute sérénité. Nous ne comptons pas notre temps », racontent-elles avec enthousiasme. Leur approche cadre parfaitement avec le concept de Sereni, mais il a tout de même fallu user de persuasion. La cession de l’entreprise de pompes funèbres a fait l’objet d’une mûre réflexion. « Nous avons eu une bonne impression en discutant avec les collaborateurs de Sereni. Nous conservons notre approche personnalisée et nous restons l’interlocuteur. C’est ce qui nous a convaincues de relever le défi. De plus, avec Sereni, nous pouvons proposer une offre plus étendue. Nous disposons d’un auditorium très intime pouvant accueillir 80 personnes, mais on nous demande souvent des auditoriums plus spacieux. Grâce à Sereni, nous pouvons maintenant nous tourner vers d’autres auditoriums. » Les sœurs sont 100 pour cent enthousiastes, soulignent-elles. « Nous nous réjouissons d’entamer quelque chose de nouveau. »

Histoire

Les parents de Viviane et Chris ont racheté l’entreprise de pompes funèbres de Haacht à un ami. William De Cat, un peu plus tard assisté par Viviane Feyaerts et par leurs collaborateurs, gérait l’entreprise de pompes funèbres. Il a entre-temps pris sa retraite. Chris Feyaerts, la sœur cadette, est venue renforcer l’équipe après quelque temps. Deux femmes à la tête d’une entreprise de pompes funèbres, voilà qui est unique dans le secteur. Le duo a opté pour un établissement situé à une même adresse, mais en 2004, un bâtiment totalement neuf pourvu de toute la technique moderne a été construit. L’auditorium a été aménagé de manière intime, avec des couleurs chaudes. Il peut accueillir 80 personnes. Le salon funéraire a lui aussi été aménagé de façon chaleureuse de manière à procurer du confort à la famille dans une période particulièrement difficile. Appelons cela la petite touche féminine.

Sereni accueille C. Haast & Zoon de Kapellen

Le groupe Sereni accueille C. Haast & Zoon de Kapellen. Ronny Haast travaille avec son père dans cette entreprise de pompes funèbres. Il y a officié comme porteur dès ses 18 ans et le 1er mai, il aura 56 ans. Et il demeure un perfectionniste pur-sang : quand on organise des obsèques, il faut penser au moindre détail. Rien n’échappe à son attention : c’est d’ailleurs ce souci du détail qui a fait le succès de l’entreprise de pompes funèbres, bien au-delà des frontières de Kapellen. Il est ainsi devenu – très logiquement – le visage de l’entreprise. Et il est convaincu qu’il le restera aussi après la cession à Sereni. « Pour les familles, rien ne change. Nous continuerons à travailler comme avant. Je resterai le visage de l’entreprise pendant de nombreuses années encore. » Il ajoute que l’offre de Sereni est arrivée au bon moment. « Avant ma retraite, je veux avoir encore suffisamment de temps pour initier quelqu’un de compétent. Pour introduire un nouveau visage dans la commune. » Il est content que son entreprise de pompes funèbres soit désormais en de bonnes mains. « Sereni constitue une véritable force pour moi. Le secteur est en constante évolution. Tout seul, c’est difficile de suivre… Sereni me facilitera grandement la tâche. J’aurai ainsi tout le temps de me consacrer à ce que j’aime faire : organiser les funérailles parfaites. Pour moi, l’union avec Sereni est donc… parfaite. »

Histoire

Haast & Zoon est active dans le secteur depuis plus de 50 ans, mais l’entreprise de pompes funèbres proprement dite a déjà plus de 100 ans d’histoire derrière elle. Constant Stanny Haast et Simonne Dieltjens, les parents de Ronny, rachetèrent en effet l’entreprise en 1961 à l’entrepreneur de pompes funèbres Pauwels-Ibens. Le père Constant travaillait auparavant comme employé à la mutualité, mais la famille avait déjà des contacts avec le secteur via le grand-père de Ronny, alors porteur pour Pauwels-Ibens. Après le décès accidentel de l’entrepreneur de pompes funèbres, la famille demanda à racheter l’entreprise. Dès le départ, C. Haast & Zoon fut active dans toute la région. L’entretien de bonnes relations portait ses fruits. Dans les communes où l’entreprise de pompes funèbres n’était pas établie, des intermédiaires mettaient les familles en contact avec Haast après un décès. L’entreprise de pompes funèbres n’investissait pas seulement dans les relations, elle misait aussi sur l’innovation. En 1978, l’entreprise de pompes funèbres fut la première de la région d’Anvers-Nord à ouvrir un funérarium avec salons funéraires. Ronny donnait un coup de main, mais il projetait en réalité de faire carrière dans l’horeca. Ses deux sœurs n’étaient pas non plus certaines de s’engager dans le secteur. Mais Ronny changea d’avis et embarqua dans l’entreprise de pompes funèbres en 1986. Début 1994, Ronny racheta complètement l’entreprise de pompes funèbres avec son épouse Nancy. Six ans plus tard, son père prit sa retraite. Il avait pleinement confiance en les capacités de Ronny – à juste titre.

Pourquoi investiriez-vous dans une aide au deuil ?

Nous cherchons une aide professionnelle lors de l’achat d’une maison. Nous demandons des conseils professionnels quand il s’agit de choisir un métier. Nous bénéficions de soins à domicile après la naissance d’un enfant. Ces événements chamboulent en effet votre vie. Il est donc tout à fait normal de demander et de recevoir un soutien supplémentaire dans ces moments. Si le décès d’un être cher est à tout le moins aussi bouleversant, demander une aide au deuil s’avère bien souvent compliqué.

Pourquoi investiriez-vous dans une aide au deuil ? Sereni pose la question à Gerd Claes, directrice de l’ASBL De Kanteling, service de thérapie de groupe pour le deuil, la perte et la résilience à Schilde.

  • Cela peut s’avérer salutaire

Cela peut faire beaucoup de bien de parler avec quelqu’un qui n’est pas concerné de près. Votre famille est concernée, vos amis ont peut-être aussi été confrontés à un décès récemment. Un consultant en processus de deuil est quelqu’un de neutre et d’indépendant.

  • Cela évite les tensions dans la famille

Vos relations avec le défunt étaient peut-être fort différentes de celles qu’entretenaient les autres membres de la famille avec lui. Il se peut par exemple que, contrairement à votre sœur, vous n’étiez pas en bons termes avec votre père. Vous êtes fâché, honteux, ou peut-être même quelque peu soulagé, mais vous ne pouvez pas partager vos sentiments, car vous devez rester loyal envers votre famille. Chez un consultant en processus de deuil, vous pouvez vous exprimer en toute sécurité.

  • Vous vous donnez du temps

On dit souvent qu’après huit semaines, il faut se remettre et reprendre le cours de sa vie, mais il s’agit là de clichés. Chacun vit le deuil à sa manière. Un consultant en processus de deuil vous écoute avec respect et examine vos besoins avec vous. Que vous ayez besoin de huit semaines, deux ans ou dix ans… peu importe. Le deuil ne connaît pas d’échéance.

  • Vous sortez de votre coquille

Vous avez peur d’être considéré comme quelqu’un de « sciant » si vous voulez raconter quelque chose, partager un souvenir ou dire qu’il est difficile de continuer seul. Vous vous refermez sur vous-même et attendez de vous sentir de nouveau « bien » pour reprendre le cours de la vie. Un consultant en processus de deuil vous fait sortir de votre coquille. Se mettre en mouvement peut s’avérer réconfortant.

 

Sereni vous propose un entretien avec un consultant en processus de deuil. Vous pouvez demander l’entretien d’assistance post-obsèques à votre conseiller funéraire Sereni. Si vous souhaitez discuter de besoins plus spécifiques après le décès d’un être cher, Sereni fait appel à De Kanteling. Nous avons ainsi la certitude que vous êtes en de bonnes mains.

Nouvel auditorium pour Gooris & Van Camp

Depuis le 1er mars, Gooris & Van Camp propose un nouvel auditorium aux familles. À cet effet, Sereni a noué une collaboration exclusive avec Herman Costima de « De Kapel ».

L’auditorium « De Kapel » situé Leuvensesteenweg 769 à Muizen (Malines) peut accueillir jusqu’à 250 personnes pour des funérailles personnalisées. Un cadre unique qui vous offre des obsèques modernes, combinées à une table de café ou à une réception mortuaire.

Pour les préparatifs des funérailles et le discours d’accueil, Gooris & Van Camp vous propose les agents Sereni. Ceux-ci se rendent à votre domicile, écrivent la biographie du défunt et vous aident à choisir la musique des obsèques et à composer le livret. Avez-vous déjà songé à de la musique live ?

C’est possible dès aujourd’hui chez Gooris & Van Camp. Avec Gooris & Van Camp, Sereni œuvre ainsi aux funérailles de demain.

Auditorium Sereni dans la région de Boortmeerbeek.

 

Sereni à Funeral@Work

Le week-end dernier, Sereni était présent pour la première fois au grand salon des pompes funèbres : funeral@work à Leuven.

Notre stand a attiré la grande foule, mais nous sommes nous aussi partis en exploration. Sereni s’intéresse beaucoup aux produits innovants. Voici d’ores et déjà deux grandes premières.

Perles transparentes en résine

L’innovation, c’est remettre au goût du jour des traditions victoriennes, comme la conservation d’une boucle de cheveu. Cet usage ancien revient sur le devant de la scène chez Beads of Love à Hasselt, qui transforme les cheveux et les cendres du défunt en jolies perles transparentes. Les perles sont fabriquées dans un mélange de résine et de cendres de vos chers disparus. Le procédé dure trois jours. Les perles sont ensuite montées en bracelets, bagues, pendentifs ou boucles d’oreilles. Ces bijoux funéraires faits main séduisent par leur esthétique moderne. Beads of Love travaille le cuir, l’argent et l’or.

Un réservoir d’essence comme urne cinéraire

L’innovation, c’est aussi adapter au maximum vos produits à votre groupe cible. Tel est le credo des urnes Schipper. L’entreprise d’Overpelt s’est engouffrée dans un créneau en proposant un produit qui n’existait pas encore à son public passionné : les motards. Marc et Patrick, ses gérants, avaient réalisé eux-mêmes une urne après le décès d’un ami. Le retour fut tellement positif qu’ils décidèrent d’en faire leur métier. Leur catalogue comprend des urnes faites main, par des motards pour des motards. Ces urnes évoquent les réservoirs d’essence de moto. Elles sont peintes avec soin, disponibles en finition brillante ou mate, et ornées d’entrelacs, de motifs à l’aérographe et d’éléments en cuir ou en métal.

Le premier mot de bienvenue de 2017

Sereni entame la nouvelle année sous les meilleurs auspices : le 1er janvier 2017, Begrafenissen Van Camp de Hever a rejoint le groupe.  Les valeurs de Sereni, à savoir que la qualité prime sur la quantité, nous animent aussi depuis de longues années. C’est pour cette raison que nous avons décidé de rejoindre Sereni », confie Benno Van Camp. Comme dans beaucoup d’autres entreprises du secteur, la relève n’était pas assurée pour ces entrepreneurs. Benno et Arlette Van Camp ont donc intelligemment opté pour Sereni.  Je viens d’avoir 58 ans. L’âge légal de la pension approche à grands pas. Nous avons deux filles, mais elles n’ont pas envie de reprendre l’affaire. Nous avons donc entamé des pourparlers avec Sereni, explique Benno Van Camp. Les Van Camp n’ont pas pour autant l’intention de ralentir la cadence. Nous comptons continuer à travailler ensemble de nombreuses années. Nous n’avons d’ailleurs pas programmé la date de notre départ à la retraite. Nous prendrons notre décision le moment venu. Sereni nous offre cette possibilité et cela nous convient.

 

goorisenvancampteam

Ensemble, on est plus forts

Sereni est convaincue que l’union fait la force. Notre credo : faciliter la tâche d’un plus grand nombre d’entrepreneurs. Le premier partenariat intelligent entre deux entrepreneurs affiliés à Sereni est né en janvier 2017. Son nom : Gooris & Van Camp I Sereni.

L’entrepreneur de pompes funèbres Gooris de Boortmeerbeek est devenu Sereni le 1er décembre 2016. Le 1er janvier 2017, Begrafenissen Van Camp de Hever franchissait aussi le pas vers Sereni. Les deux entreprises ne se sont jamais fait concurrence, mais n’avaient encore jamais travaillé ensemble. Dorénavant, ils formeront une entreprise forte dans la région. Leur nom (Gooris & Van Camp I Sereni) en est la preuve. Ils misent sur une répartition optimale des moyens de chacun. Le funérarium Gooris à Winksele sera démantelé courant 2017 et intégré dans le funérarium existant de Van Camp à Hever. Le bureau et la boutique de Van Camp seront eux aussi progressivement supprimés en 2017 pour être incorporés dans les bureaux et les magasins Gooris à Boortmeerbeek. Sereni est ainsi un facteur de longévité et de pérennité dans la province du Brabant flamand.

Bienvenue chez Sereni

Sereni souhaite la bienvenue dans le groupe à Uitvaartverzorging Gooris de Boortmeerbeek.
Lire la suite