Continuer vers le contenu principal

Une incinération revient-elle moins cher qu’un enterrement?

Connaissances

Tous les conseillers funéraires Sereni s’attachent à offrir un service sur mesure et de qualité. Ce qui ne les empêche pas de répondre aussi aux questions délicates.

Beaucoup de gens pensent qu’une incinération (crémation) coûte moins cher qu’un enterrement (inhumation). Est-ce exact ?

Beaucoup de gens pensent, par exemple, qu’une incinération coûte moins cher qu’un enterrement. Voilà qui mérite quelques mots d’explication. Nous ne nous baserons pas ici sur les différences entre une crémation et une inhumation, mais justement sur leurs points communs. Les points communs entre l’incinération et l’enterrement sont en effet bien plus nombreux que vous ne le pensez.

Les différences n’apparaissent en réalité qu’après les funérailles, et plus précisément à partir du moment où le cercueil disparaît de la vue.

Les points communs entre l’incinération et l’enterrement

Après un décès, vous contactez le plus rapidement possible votre conseiller funéraire Sereni. Il ou elle vient chercher le corps et vous demande si vous souhaitez une mise en bière dans un salon funéraire du funérarium. Les différentes possibilités pour le cercueil sont également abordées. Le prix dépend du cercueil que vous choisissez. Un cercueil design sur mesure, une belle finition, un cercueil en bois durable avec garniture écologique… Tout est possible, mais tout a évidemment un prix.

Un cercueil doit qui plus est répondre à une série de conditions légales : utilisation d’un vernis respectueux de l’environnement, format donné et qualité et solidité suffisantes. Les crematoriums ont aussi leurs exigences en matière de cercueils (fond plat, temps d’attente à respecter avant l’incinération pour garantir la sécurité de leurs collaborateurs, pas de cercueils en carton, etc.). Tous les cercueils que Sereni propose aux familles répondent à ces critères. Les cercueils sont identiques, qu’ils soient destinés à une inhumation ou à une crémation.

N’oubliez pas non plus le transport du corps. Le corps est généralement transféré au funérarium juste après le décès, dans un véhicule discret. Le jour des funérailles, le corps est de nouveau transféré : vers le lieu des obsèques, vers le cimetière ou vers le crematorium. Ici aussi, votre décision a une grande influence sur le prix : allez-vous opter pour un beau corbillard et des voitures suiveuses avec chauffeur ? Ou préférez-vous que chacun suive le cortège funéraire avec sa propre voiture ?

Le travail du conseiller funéraire Sereni est identique dans les deux cas : venir chercher le corps, faire la toilette mortuaire, placer le corps en chambre de refroidissement, assurer la mise en bière dans un salon funéraire, régler l’administration (comme la déclaration du décès) et discuter des volontés pour les funérailles avec les proches.

C’est vous qui êtes maître du coût des obsèques. Nos conseillers funéraires vous donneront volontiers des conseils et organiseront les funérailles sur mesure. Chez Sereni, nous ne faisons pas de travail à la chaîne.

C’est tout pour les points communs. Passons maintenant aux différences. Les différences entre une incinération et un enterrement n’apparaissent qu’à partir du moment où le cercueil disparaît de la vue. Les possibilités qui s’offrent à vous après une création ou une inhumation diffèrent fortement. Chaque option a donc un coût spécifique.

Quelles sont les options après une incinération et combien coûte une crémation?

En cas de crémation, le cercueil est emmené dans le four après la cérémonie funéraire et brûlé. L’incinération proprement dite prend environ 2 à 3 heures, en fonction du poids du cercueil. Après la crémation, il y a différentes possibilités pour les cendres : une dispersion des cendres au cimetière, une dispersion plus tard à un autre endroit, par exemple en mer, ou une conservation des cendres dans une urne funéraire.

Si vous optez pour une urne, vous pouvez conserver les cendres funéraires à domicile, les faire inhumer sur une parcelle d’inhumation des urnes ou les faire placer dans un columbarium au cimetière. Le coût d’une crémation avoisine les 500 euros. C’est le crematorium qui fixe le prix. Si vous souhaitez faire mettre l’urne en columbarium ou la faire inhumer sur une parcelle d’inhumation des urnes, le prix dépendra des tarifs communaux. Une place dans un columbarium ou sur une parcelle d’inhumation des urnes n’est en effet pas gratuite. Les tarifs varient fortement d’une commune à l’autre.

Le prix de l’urne dépend aussi de vos souhaits : désirez-vous une superbe urne de conception italienne ou une urne biodégradable ? Idem pour les bijoux funéraires ou autres objets permettant de conserver une petite quantité de cendres : allez-vous opter pour un pendentif cinéraire en or ou plutôt pour un chandelier en verre ? Les possibilités sont innombrables. Votre conseiller funéraire Sereni peut vous présenter de nombreuses options, mais au final, c’est vous qui décidez du budget que vous souhaitez y consacrer.

Quelles sont les options en cas d’inhumation et combien coûte un enterrement ?

Dans le cas d’un enterrement, le cercueil est emmené au cimetière, où les fossoyeurs ont préparé une tombe. Il est toujours possible de prévoir une petite cérémonie près de la tombe. Le cercueil est ensuite descendu dans la fosse et les fossoyeurs ferment la tombe.

Vous pouvez opter pour une inhumation en pleine terre. C’est gratuit, pendant une période de maximum 10 ans. Ou bien vous pouvez louer une tombe ; c’est ce que l’on appelle une concession. La durée de concession varie d’une commune à l’autre ; elle est comprise entre 25 et 50 ans. Le prix d’une concession dépend du type de concession. S’agit-il d’une tombe pour une ou plusieurs personnes ? Le défunt habitait-il la commune ou pas ? Tout cela a un impact considérable sur le prix de la concession. La différence de prix peut même se chiffrer à quelques milliers d’euros. Renseignez-vous donc au préalable auprès de votre conseiller funéraire Sereni.

Vous ne pouvez pas toujours décider de la couverture de la tombe. En effet, de plus en plus de communes appliquent des règles uniformes pour la hauteur, la longueur et la largeur des pierres tombales ou monuments funéraires. La différence de prix réside aussi souvent dans le choix du matériau : allez-vous opter pour une stèle funéraire en pierre bleue ou en marbre de Carrare ? Allez-vous choisir des ornements funéraires en bronze ou plutôt une plante ? Une œuvre sur mesure créée par un artiste ou un code QR ? Ici aussi, c’est vous qui déterminez le budget que vous souhaitez y consacrer. Quoi qu’il en soit, demandez toujours bien conseil à votre conseiller funéraire Sereni. Vous éviterez ainsi d’avoir de mauvaises surprises par la suite.