Continuer vers le contenu principal

Qu’est-ce qu’une assurance obsèques?

Connaissances

Les assureurs présentent souvent l’assurance obsèques comme un beau geste envers ceux qui restent. En souscrivant une telle assurance, vous évitez en effet à vos proches d’avoir à payer les frais funéraires.

Mais en toute honnêteté, la réalité est un peu différente. Au final, vos funérailles ne sont pas payées par vos proches, mais par votre succession. Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais celle-ci contient généralement suffisamment de moyens pour payer vos obsèques.

Si vous craignez de ne pas avoir assez de moyens financiers, vous pouvez épargner. Payer une petite prime pour une assurance obsèques est une des possibilités. Vous payez alors chaque mois une petite somme, avec laquelle vous constituez un capital. À votre décès, ce capital sera versé pour payer les frais funéraires. Si ce capital ne couvre pas le prix des obsèques, vos proches devront payer une partie de leur poche. Et à l’inverse, si le capital est supérieur au prix des obsèques, l’excédent revient généralement aux héritiers.

Jusqu’où aller dans vos dernières volontés ?

Le montant de la prime dépend notamment du moment où vous souscrivez l’assurance obsèques. Plus vous souscrivez tôt, moins la prime est élevée. Examinez attentivement l’offre, car il n’y a pas beaucoup de concurrence dans le domaine des assurances obsèques en Belgique. Mais ce manque de concurrence n’implique pas qu’il faut tout accepter les yeux fermés. Demandez conseil à votre conseiller funéraire. Quel est le coût ? Qu’est-ce qui est compris ? Quel service est prévu ?

Chez Sereni, nous opérons une distinction claire entre l’assurance des frais funéraires et la préparation des funérailles. Pour cette dernière, il convient de faire appel à un conseiller funéraire et non à un assureur obsèques. Demandez-vous aussi si vous devez tout fixer sur papier ou en ligne jusque dans le moindre détail. Le secteur des pompes funèbres évolue lui aussi et des innovations voient régulièrement le jour. Maintenez donc vos options encore un peu ouvertes.

Discutez avec vos proches de la forme que pourraient prendre vos funérailles dans les grandes lignes. Faites les choix les plus importants à l’avance : inhumation ou crémation, cérémonie religieuse ou laïque ? En parlant avec vos proches, vous sentirez s’ils souhaitent apporter une touche personnelle à vos funérailles. Quelle marge de manœuvre leur laissez-vous ? Gardez à l’esprit que le fait de régler les détails des obsèques peut faire partie du processus de deuil.

Vous avez toujours le choix

Bon à savoir également : vous pouvez toujours choisir votre entrepreneur de pompes funèbres. Si l’assureur vous communique un nom ou une liste d’entrepreneurs de pompes funèbres, ne vous laissez pas influencer ; c’est à vous que revient la décision finale. Cela vaut aussi pour les hôpitaux, les maisons de repos ou autres établissements de soins, qui peuvent proposer à vos proches de leur trouver un entrepreneur de pompes funèbres. C’est certes gentil de leur part, mais ce n’est pas nécessaire : au final, ce sont vos proches qui décideront, en fonction de vos dernières volontés.